Mathématique
Aehsc
Langues
Francais
Philosophie
Forum


 

Les mesures prises au cours du New Deal (1932-1939).

 

Les mesures financières.

Les mesures budgétaires et les grands travaux.

Les mesures pour l’industrie.

Les mesures pour l’agriculture.

Les mesures sociales.

Les mesures financières.

- Fermeture des banques pendant quelques semaines pour pouvoir procéder à une espèce « ‘d’audit » de la situation. C'est L’emergency Banking Act. Après un moratoire des paiements les banques rouvrent.

- On fixe une limite au crédit pour contrer les banques imprudentes. A cela s’ajoute la création d’une assurance des dépôts bancaires qui protège le débiteur. On réalise également une séparation entre banques de dépôts et banques d’affaires.

- Etat fédéral met en place une commission pour les opérations d’Open Market.

- Dans le domaine boursier, le Security Exchange Act est chargé de surveiller les activités bancaires.

- Pour la politique monétaire : on décide de procéder à un embargo sur le métal précieux. Juin 1933 : conférence de Londres. Juin 1934 : Stabilisation du dollars à 35 dollars l’once d’or (c'est une dévaluation de 41% de la valeur du dollars). En avril 1937 : abandon de l’étalon-or, fin de la convertibilité.

Retour

Les mesures budgétaires et les grands travaux.

Roosevelt entreprend une politique d’augmentation des dépenses sans se soucier dans un premier temps du rééquilibrage, il s’ensuit donc une augmentation de la pression fiscale.

Par la suite on procède au Pump Priming : réamorcer la pompe par le déficit budgétaire. L’Etat prend toute une série de mesures comme par exemple l’aide aux chômeurs.

En Mai 1933  est mise en place la Fédéral Emergency Relief : subventions aux collectivités pour qu’elles entreprennent des travaux.

Construction du laboratoire pour les grands travaux dans la Tennessee Valley Authority en mars 1993. L’objectif est de faire des travaux là où le niveau de vie est inférieur de 40% au niveau de vie moyen, là aussi où il y a un fort taux illettrisme. Le type de travaux est en autre la construction de grands barrages.

Malheureusement cet aménagement du territoire ne réussira pas à faire augmenter le niveau de vie de la population.

Retour

Mesures dans l’industrie.

Juin 1933 est voté le NIRA (National Industrial Recovery Act) limite la production afin de maintenir les prix et garder une optique sociale marquée.

L’Etat fédéral édite un code général provisoire du travail en attendant que chaque branche industrielle crée son propre code.

- fixation d’un salaire minimum

- limitation du nombre d’heure de travail.

- Ce modèle oblige patronat et syndicats à coopérer.

Cela profite à la mise en place de cartel. D’autre part les entreprises qui jouent le jeu peuvent apposé à leurs produits un aigle bleu accompagné de : « we do our part ».

Aspects négatifs :

- l’augmentation des prix est supérieure à celle des salaires. Il s’ensuit une perte de pouvoir d’achat.

- De nombreuses grandes entreprises ont refusé le code du NIRA.

Aspects positifs :

- augmentation des bas salaires.

- Encouragement à un syndicalisme actif.

- Niveau de production jugé raisonnable.

- Gains de productivité.

Retour

Mesures dans l’agriculture.

Mai 1933 : Agricultural Adjustement Act, AAA = intervention de l’Etat dans le système agricole. Le but est d’aider les fermiers qui ont hypothéqués leurs terres afin que leur pouvoir d’achat s’améliore.

Moyens :

crédits à long terme et faible taux d’intérêt.

Le CCC, Credit Commadite Corporation : l’agriculteur emprunte avant la récolte. Si l’évolution des cours est favorable il devra rembourser son emprunt. Dans le cas inverse il garde le bénéfice de l’emprunt mais doit laisser la production au CCC. Il y a là une prise en charge de l’équipement agricole par l’Etat fédéral.

Bilan :

Aspects négatifs :

La cour suprême s’oppose aux AAA. En effet les lois ne distingue pas les terres selon leurs fertilité. La loi est trop générale et en faite inapplicable. Le paysans peut cultivée toutes les terres même les moins fertile il sait d’avance que sa production lui sera reprise.

Aspects positifs :

Augmentation des prix agricoles+ désendettement des fermiers américains.

En 1938 est mis en place le AAA numéro 2 qui organise de façon plus systématique les partages des produits agricoles.

Il s’agit la tant pour l’agriculteur que pour l’industrie d’une atteinte au libéralisme économique.

Au cours du New Deal l’agriculture devient protégée.

Retour

Les mesures sociales.

Le New Deal résout la crise grâce au progrès social qu’il impulse. Par trois garnde lois sociales :

- Worker Act  pour l’organisation du travail : National Labour Relations Act qui réaffirme le droit syndical et le droit de grève. Mise ne place d’un système de convention collectives pour l’organisation du travail et les négociations syndicales sous contrôle de l’Etat fédéral avec le NLRA.

- 1935, Social Security Act qui créer une assurance chômage avec des fonds des employeurs et de l’Etat et d’une assurance vieillesse (pour le monde de l’industrie uniquement, rien ne se fait pour les indépendants jusqu’en 1952).

- Fair Labour Standards Act, de mai 1938 : qui fait augmenter le salaire minimum, impose la semaine des 40 heures, interdit le travail des enfants jusqu’à l’age de 16 ans.

Retour

 

Contact/A la une/Econews/France/Liens/Liens divers/Newsletter